Trucs simples pour prévenir des maux alors que je pars pour le kilimandjaro ;)
Dec18

Trucs simples pour prévenir des maux alors que je pars pour le kilimandjaro ;)

Comment aider le corps à garder son équilibre et réduire le risque de récidive ou de nouvelles blessures? Nos habitudes de vie y jouent un rôle majeur. Je finalise mes préparatifs pour ma montée au Kilimandjaro qui s’en vient très bientôt! Je serai absente du 28 décembre au 27 janvier, c’est une grosse épopée que je prépare depuis plusieurs mois. Étant en période de recrutement de thérapeutes et entraîneurs, j’ai décidé d’attendre à mon retour pour faire grandir l’équipe de professionnels Bioluxia, donc vous n’aurez malheureusement plus accès à mes services durant cette période, mais je serai de retour bientôt et grandie, et vous pourrez suivre mes articles, photos et vidéos sur YouTube™. La bonne nouvelle pour vous c’est qu’il y a des trucs simples à respecter pour garder un bon équilibre et prévenir les maux et tensions quand on n’a pas accès à notre thérapeute pour une période donnée! D’abord, si vous commencez à ressentir un inconfort, une douleur, un point, un manque de mobilité ou une tension, il est important de réagir immédiatement. Adoptez le réflexe d’étirer la zone en question et ce, plusieurs fois dans la journée, massez-vous avec une crème rubéfiante ou de l’huile à la lavande, mettez-y de la chaleur le plus souvent possible (sac magique, bain chaud, sauna, etc.), et diminuez les tensions sur cette région du corps; soit en arrêtant un mouvement répétitif au travail ou ailleurs, ou en arrêtant ou allégeant la charge de l’entraînement de ce groupe de muscles, et ce pour quelques jours au besoin, en attendant que ça passe. Ceci est un protocole extrêmement efficace, il s’agit simplement de l’appliquer dès l’apparition d’une douleur, aussi minime soit-elle! Passons maintenant à la prévention générale… : Premièrement, comme vous l’avez vu dans un de mes articles précédents, boire de l’eau joue un rôle primordial au bon fonctionnement de notre corps, donc buvez vos 2 litres d’eau par jour. Ça assouplira vos muscles, aidera à l’élimination des toxines et par le fait même diminuera les tensions musculaires. Ensuite, bougez! L’exercice est un point essentiel à la santé mais aussi pour garder nos muscles souples en activant constamment la circulation sanguine à l’intérieur de ceux-ci. Pour ceux qui s’entraînent avec moi, continuez votre entraînement! Faites des exercices que vous connaissez bien et qui vous rendent confortable. N’essayez pas de nouveaux exercices ou mouvements si vous ne les connaissez pas, il est plus sûr d’être supervisé par un professionnel pour travailler les bons muscles de la bonne façon, vous éviterez ainsi beaucoup de blessures et/ou de troubles de posture. Après l’exercice, il y a bien sûr les étirements. Étirez-vous après chaque séance d’exercice, et...

Plus d'info
L’eau, source de vie; En buvez-vous assez?
Nov14

L’eau, source de vie; En buvez-vous assez?

  Il est possible de vivre sans lumière, comme certains organismes au fond des mers, mais nul ne peut vivre sans eau. L’eau est la force qui crée et donne la vie, selon Masaru Emoto, auteur japonais connu pour ses recherches  sur la puissance des effets de la pensée et des émotions sur les molécules d’eau. Par exemple, en exposant deux verres d’eau identiques, l’un devant une musique classique paisible ou des paroles d’amour et l’autre devant une musique très agressive;  l’esthétique des cristaux de molécules d’eau change radicalement dans deux sens opposés.  C’est une théorie prouvée surprenante que je vous invite à découvrir si ce n’est déjà fait.  Il est donc possible que l’eau ait un effet  guérisseur sur le corps si on y met la bonne intention, en la buvant ou en s’y baignant, aussi incroyable que cela puisse paraître! N’oublions pas que notre corps est formé de 70% d’eau et que l’eau transporte les substances de la vie.  L’eau garde notre corps à une température viable et permet les réactions chimiques des cellules qui nous composent. Boire suffisamment d’eau maintient la souplesse musculaire, une belle fluidité du sang et un bon fonctionnement des cellules, y compris de l’activité neurologique du cerveau. L’eau permet aux organes de bien fonctionner et aux émonctoires (organes d’élimination du corps) d’être efficaces dans l’élimination de nos toxines et déchets. En se gardant bien hydraté, on garde aussi la quantité d’eau nécessaire dans notre liquide synovial, ce qui constitue une excellente façon de prévenir l’arthrite. En bref, boire de l’eau régulièrement est un aspect de prévention réel de la maladie, d’ailleurs on doit en boire plus lorsqu’on est malade à cause de son rôle dans l’évacuation des déchets et  l’apport de nutriments aux cellules. On élimine en moyenne 2.5 litres d’eau par jour par l’urine, les selles, la salive, la sueur et les poumons. Ceux qui parlent beaucoup ou chantent, les mamans qui allaitent, et évidemment les sportifs, en perdent plus, et doivent donc boire plus. Quand le corps manque d’eau, il doit aller en puiser dans les liquides intra et extracellulaires, ce qu’il faut éviter pour se maintenir en santé! Comment savoir si on boit assez d’eau? Tout d’abord, il faut savoir que si vous ressentez la soif vous êtes déjà déshydraté. Il est essentiel de boire au moins 1.5 litre d’eau chaque jour, ce qui correspond à 6-8 verres d’eau.  Durant un entrainement, on doit ajouter ½ à 1 litre d’eau supplémentaire à sa consommation quotidienne par heure d’exercice. Le meilleur indicatif d’une hydratation suffisante reste la surveillance de la couleur de votre urine; si celle-ci est foncée vous manquez...

Plus d'info
Course à pieds : posture et autres technicalités!
Oct26

Course à pieds : posture et autres technicalités!

La posture de course est un aspect primordial à respecter pour continuer à courir longtemps, diminuer les risques de blessure, et même améliorer vos performances.  On veut par exemple ouvrir la cage thoracique, donc augmenter ses capacités pulmonaires et augmenter l’influx d’oxygène vers les muscles par le sang. La posture de course sera probablement la même posture adoptée dans la vie de tous les jours, debout ou au bureau, alors mieux vaut prendre de bonnes habitudes pour ne pas se retrouver avec les épaules qui roulent vers l’intérieur,  une bosse dans le dos, la tête en projection, un désalignement des hanches ou des douleurs lombaires. Voici les points à suivre pour avoir une bonne posture de course: Étirer la colonne vers le haut, la tête droite et la cage thoracique ouverte, les épaules vers l’arrière et basses, le plus détendues possible tout en gardant une petite contraction au niveau des rhomboïdes (muscle qui ramène les omoplates ensemble vers la colonne vertébrale). Pas facile à conscientiser, mais c’est avec la pratique que ça devient automatique et vous verrez une énorme différence. Vous devriez également avoir les hanches alignées avec le tronc et la tête, et éviter une courbe lombaire accentuée. Vous pouvez vous placer devant le miroir pour pratiquer et visualiser les bons muscles du tronc et du dos vous maintenir droit, et éventuellement les ressentir. Pratiquez aussi à tenir les abdominaux solides, c’est-à-dire les durcir comme si on se préparait à recevoir un petit coup au ventre, cela protégera votre dos et vos hanches. Par contre, si vous êtes débutant, relâchez les abdominaux et concentrez-vous plutôt sur la respiration qui doit partir du ventre et non des épaules. Le mouvement de foulée doit partir des hanches et du tronc.  L’impact au sol doit se faire au milieu de la plante du pied, une absorption et une expuslion à chaque foulée, jamais par les talons, pour éviter l’impact sur les articulations. Le haut du corps et les bras devraient rester détendus, le tronc incliné très légèrement vers l’avant pour s’aider avec la gravité tout en gardant la poitrine dégagée et ouverte. Que vous soyez un coureur de longue distance ou nouveau dans ce sport, il est important de conscientiser ces aspects de la course et développer une meilleure posture générale, votre corps vous en remerciera! À venir, beaucoup plus de trucs et d’exercices pour mieux courir! Au plaisir, Annie...

Plus d'info
Fabuleuses bananes!
Oct25

Fabuleuses bananes!

Non seulement délicieuses à manger, les bananes sont extrêmement nutritives et sont une collation santé idéale pour apaiser les dents sucrées. Elles aident à régulariser l’appétit pour le repas suivant en créant un effet de satiété, donc des alliées à privilégier pour atteindre nos objectifs de perte de poids.  C’est alors une excellente idée que d’en garder toujours à porter de main, au bureau et à la maison. Riches en fibres, glucides, protéines et électrolytes (sels minéraux), elles contiennent en moyenne 90 calories. Leur potassium régularise le rythme cardiaque et remplace les pertes causées par la sueur du corps pendant que leur magnésium  est nécessaire pour convertir le glucose en énergie. C’est donc un aliment qui convient parfaitement aux athlètes et gens actifs, avant ou après l’activité. Le manganèse aide au bon développement des os et cellules rouges, en plus d’être un allié de la vue, ce qui fait de la banane une excellente collation pour les enfants, et même pour les jeunes bébés, bananes mûres que l’on peut écraser avec du lait chaud. Son niveau très élevé de potassium rend la banane précieuse pour contrer l’hypertension et aider au  bon fonctionnement du système nerveux et cardiaque, en plus de régulariser la fonction rénale. Sans contredit une remarquable source d’énergie, la banane, grâce à un aminoacide appelé tryptophane, agit aussi en sédatif doux naturel! C’est donc une collation idéale le soir avant de se coucher. Grâce à ce même nutriment qui agit sur la sérotonine, elle est notre alliée dans certains cas de dépression, d’anxiété et pour certains symptômes de SPM, elle favorise le contrôle du stress et notre bonne humeur! Problèmes de constipation?… Mangez une banane blette (trop mûre) car elle devient légèrement  laxative à ce stade! Par ailleurs, la banane a des propriétés antibiotiques. Elle est alcaline et offre une protection pour notre système digestif, contre les ulcères d’estomac, par exemple, et renforcit la muqueuse. Des études ont aussi montré que la banane diminuerait le risque de cancer du rein et colorectal. Pour profiter au maximum de ses bienfaits, mieux vaut consommer la banane bien mûrie. On peut accélérer le processus de mûrissement en plaçant les bananes dans un sac en papier avec une pomme, par exemple. Pour les adeptes du plantain, ce type de banane comporte plus ou moins les mêmes bienfaits, et certains nutriments seraient même retrouvés en plus grosse quantité! Alors, pourquoi s’en empêcher?! Nourrissez-vous de cet aliment complet qu’est la banane, votre corps vous en sera reconnaissant! Bon apétit 🙂 Annie Cap...

Plus d'info
Kinésithérapie et Orthothérapie, c’est quoi au juste?
Oct23

Kinésithérapie et Orthothérapie, c’est quoi au juste?

Vous entendez souvent ces termes sans vraiment savoir de quoi il s’agit? D’abord, ils sont tous les deux étroitement liés avec la massothérapie, cette technique manuelle qui détend, améliore la circulation sanguine, chasse les toxines, réduit l’inflammation, diminue le stress,  procure un bien-être, et la liste continue. Un kinésithérapeute ou un orthothérapeute a obligatoirement complété ses études en massothérapie. La kinésithérapie est la thérapie par le mouvement, une approche thérapeutique qui rassemble les pathologies dans un même système holistique où toute la chaîne musculo-squelettique est reliée. Cette technique a pour but de redonner un mouvement normal de l’articulation et diminuer ou enrayer la douleur qui s’y rattache.  Le traitement comprend une évaluation posturale et certains tests spécifiques, ainsi que des palpations, selon le cas, et le massage thérapeutique suivra. Le traitement est souvent accompagné d’outils tels que des huiles essentielles, rubéfiants et chaleur. S’ensuivra des mobilisations adaptées à la pathologie et pour finir, des conseils sont offerts tels que des exercices de renforcement musculaire, étirements, nutrition, et beaucoup plus. L’orhtothérapie, elle, est plus avant-gardiste.  C’est une approche qui vise à soulager les raideurs musculaires de tous genres, qui sont souvent liées à un manque de mobilité, manque d’exercice, défauts de posture et gestes répétitifs ou brusques.  Le but est d’assouplir les muscles, de réaligner le corps dans son axe normal et recouvrer de la force et une amplitude normale de mouvement. Le traitement comprend de la massothérapie intramusculaire de type suédois avancé, de la kinésithérapie et de la mécanothérapie (isométrie, étirement myofacial et posturologie).  L’otrhothérapie va plus en profondeur dans la chaîne musculaire. Elle est extrêmement efficace pour des douleurs lombaires, cervicalgie, migraines, sciatalgie et autres névralgies, dorsalgies, douleurs aux hanches, tendinites et une panoplie d’autres problèmes, chroniques ou non. Pour n’importe quel type de thérapie, si votre douleur et inconfort ne s’estompe pas après 6 séances, changez de thérapeute!  Bien sûr, la prévention par des séances régulières est l’idéal, mais une ou deux séances sont souvent suffisantes pour régler un bon nombre de pathologies, surtout en suivant les conseils de son orthothérapeute. Il y a plusieurs formes de thérapies qui existent, il faut savoir laquelle nous convient puis choisir son thérapeute. Un orthothérapeute est donc massothérapeute et kinésithérapeute automatiquement, donc difficile de vous tromper dans votre choix. Il saura quelles techniques seront les plus adaptées pour votre traitement, à chaque séance. Même si vous ne pensez avoir besoin que d’un bon massage de détente, un orthothérapeute pourrait remarquer de petits désenlignements qu’il peut souvent réaligner sans trop de difficultés, avant qu’ils ne deviennent plus importants. L’orthothérapie est une des thérapies du corps les plus complètes qui existe, ses traitements ont déjà changé la vie de plusieurs...

Plus d'info