Rester mince pour prévenir le cancer?
Nov18

Rester mince pour prévenir le cancer?

Il est important d’être mince, non seulement pour une question d’apparence mais surtout pour maintenir une bonne santé et prévenir plusieurs maladies chroniques, dont le cancer! Plusieurs spécialistes recommandent d’ailleurs un IMC (indice de masse corporelle) en bas de 23 et non 25 (excluant mes amis bodybuilders!), voici pourquoi… Plus on est gras, plus notre corps est inflammé et cette inflammation est justement le dénominateur commun au développement de la plupart des maladies chroniques, incluant le cancer. Les tissus adipeux (le gras) relâchent des molécules qui causent l’inflammation. Une livre de gras nécessite 400 km de capillaires sanguins pour s’alimenter, ce qui crée un climat de prolifération des vaisseaux sanguins. Les micro tumeurs dont nous sommes tous porteurs à l’âge adulte utilisent ces facteurs de croissance pour se vasculariser, et la vascularisation d’une tumeur permet justement à celle-ci de passer d’un état microscopique et non dangereux à un cancer cliniquement déclaré.  C’est ce qu’on appelle l’angiogénèse tumorale. Donc plus vous êtes mince, moins vous avez d’inflammation et moins vous risquez de tomber malade… Vous en faut-il plus pour vous motiver? Bougez, mangez bien et pas trop, cessez de fumer, buvez de l’eau, et vous diminuerez de façon immense les chances de développer de graves problèmes de santé! Ce sont les vraies raisons qui devraient vous inciter à rester ou devenir mince! Prenez soin de vous, vous vous devez bien ca! Contactez-nous pour un suivi personnalisé ou un programme de perte de poids!   Annie Cap, entraîneure.     Source: Prévenir le cancer, comment réduire les risques. -Richard Béliveau et Denis...

Plus d'info
Un demi-pamplemousse par jour pour sa santé!
Nov03

Un demi-pamplemousse par jour pour sa santé!

Un demi-pamplemousse au petit déjeuner peut faire toute une différence sur votre santé, le saviez-vous? Non seulement délicieux et rafraîchissant, il est composé à 88% d’eau, est peu calorique et il suffit d’un demi pamplemousse pour couvrir environ 75% de la dose quotidienne recommandée de vitamine C pour un adulte et 100% pour un enfant! Il contient également les vitamines A, B, E et K, ainsi que du potassium, du calcium et des fibres. Ses antioxydants (flavonoïdes et caroténoïdes) aident à prévenir le cancer et les maladies cardiovasculaires en renforçant le système immunitaire. Prenez note que plus le pamplemousse est rouge, plus il en contient! Vous vous doutez donc qu’il aide à prévenir le rhume et autres infections, mais peu savent qu’il est également de secours lors de lendemains de veille! Le pamplemousse aide à maintenir une concentration assez élevée de bon cholestérol dans le corps et favorise la production de sucs digestifs, ce qui fait de lui un excellent allié pour qui veut perdre du poids. Certains vont même jusqu’à conseiller un demi pamplemousse avant chaque repas pour aider la digestion et la lipolyse (combustion des graisses par l’organisme). Si vous prenez des médicaments, notamment ceux pour le cholestérol,  le pamplemousse pourrait diminuer ou renforcer leurs effets donc assurez-vous auprès de votre médecin qu’il n’y a pas de contre-indications. Pourquoi ne pas bien commencer la journée en vous offrant cet allié précieux et savoureux?! Nourrissez votre temple comme il le mérite… 🙂 Annie Cap www.bioluxia.com...

Plus d'info
Qu’est-ce que le Reiki?
Aug17

Qu’est-ce que le Reiki?

Le Reiki est un art de guérison simple et puissant. Le mot Reiki veut dire ”l’énergie de la vie spirituellement guidée”, c’est une technique ancestrale de guérison. Peut-être ne croyez-vous pas à tout ce qui ne semble pas concret au premier coup d’oeil, mais le Reiki n’en demeure pas moins un outil de guérison très efficace depuis très longtemps. Je vous invite à poursuivre cette brève lecture jusqu’à la fin pour découvrir cet art qui fait partie de moi. Plusieurs pensent que le Reiki date de plusieurs centaines d’années, originaire du Tibet et de l’Inde, et aurait traversé en Chine avec le Bouddhisme, mais il y a plusieurs versions à son histoire et il est donc difficile de savoir avec précision. Selon Hawayo Takata qui a contribué grandement à répandre le Reiki vers l’Ouest, c’est le Dr. Mikao Usui, du Japon, qui aurait redécouvert la formule du Reiki dans un livre sacré et l’aurait lu en Sanskrit dans un temple Zen vers la fin des années 1800, avant que son élève, Dr. Chujiro Hayashi, contribue à le développer. Le Reiki amène les gens dans un état de relaxation profonde, ce qui rend le travail de guérison du corps beaucoup plus facile, le corps ayant déjà cette incroyable habileté innée. C’est comme une vague d’énergie de guérison ou de lumière d’amour inconditionnel qui déferle à travers nos cellules, certains la perçoivent comme étant divine mais en réalité elle fait partie intégrante de chacun de nous et de tout ce qui compose notre univers. Aucune croyance n’est nécessaire pour pratiquer le Reiki ou le recevoir, il n’est même pas nécessaire de croire en son efficacité; il y a toujours un effet, que la personne y croie ou non. En pratique, c’est par l’imposition des mains du thérapeute (ou même à distance selon le niveau de l’élève) que le Reiki sera guidé et effectuera son travail dans le corps, et au-delà de celui-ci. C’est une forme de thérapie qui aide n’importe quel problème de santé ou blocage, physique ou émotionnel. Cette discipline comprend des symboles sacrés qui sont reçus par l’élève en personne lors d’initiations avec son Maître Reiki, c’est d’ailleurs ce qui la différencie des autres techniques de guérison énergétique. En réalité, nous avons tous l’énergie du Reiki en nous mais nous l’avons oubliée, et les initiations réveillent le processus de mémoire et la réactivation de l’énergie et des symboles. J’utilise le pouvoir de mes mains pour diverses formes de guérison depuis ma jeune enfance, mais ce n’est que beaucoup plus tard que j’ai complété toutes les formations et initiations pour devenir Maître Reiki. Ça a beaucoup aidé l’efficacité de mes...

Plus d'info
FOCUS: Maximisez votre entraînement!
Jul01

FOCUS: Maximisez votre entraînement!

Établir sa propre routine d’exercices que vous aimez et s’y conformer rigoureusement est un excellent moyen de rester jeune et en santé, si combinez à cela de bonnes habitudes de vie en général, bien sûr. Ceci étant dit, nous n’avons pas nécessairement l’ambition ni le temps de passer des heures au centre de conditionnement sur une base régulière… Poursuivez cette lecture pour savoir comment maximiser vos efforts en temps et en efficacité… Oubliez vos séances de deux heures de cardio! Il y a un moyen beaucoup plus efficace et rapide (et moins ennuyant!) pour rester en forme, perdre votre surplus de poids ou tonifier et renforcer vos muscles. La clef est le focus! Quarante-cinq minutes suffisent si vous conscientisez chaque mouvement et l’engagement des muscles appropriés. Il ne suffit pas de simplement faire le mouvement… ”Ressentez” le mouvement et contractez volontairement chaque muscle qui s’y rattache! ”Focuser” et contracter consciemment les bons muscles en s’entraînant est le meilleur moyen d’augmenter l’efficacité de ses entraînements et d’éviter de compenser avec des muscles qui renforcent une mauvaise posture. Rappelez-vous que la façon dont vous vous entraînez aura un effet sur votre posture à l’extérieur du gym, donc vous voulez prioriser une bonne posture en tout temps. Que vous soyez en train de courir, rouler, ou vous entraîner au gym, vous devez savoir (ou demander à un professionnel qui sait) quels muscles devraient travailler et quelles parties de votre corps devraient rester détendues. Veuillez consulter mes articles sur la course et le Spinning pour savoir où focaliser votre attention lors de ces disciplines. Par exemple, lorsque vous roulez à vélo, votre haut du corps (à partir du nombril en montant), devrait être complètement détendu (surtout les bras, épaules et cou), autrement non seulement vous perdrez de l’énergie à crisper ces muscles inutilement mais vous risqueriez aussi de développer une blessure au cou ou d’avoir les bras engourdis. Je vous donne un autre exemple commun: les ABDOS! Ne soyez pas satisfaits simplement en effectuant mécaniquement un mouvement répétitif comme le ”crunch”, mais contractez consciemment vos muscles abdominaux au maximum chaque fois que vous élevez votre haut du corps, et maintenez cette contraction entre chaque répétition. Cela veut également dire qu’on ne doit pas se donner d’élans! Si vous effectuez quelques centaines d’exercices d’abdominaux par jour, il y a de fortes chances que vous les faites de la manière facile et que vous seriez incapable d’en faire de 15 à 20 de la manière suggérée ici. Il faut comprendre qu’effectuer moins de répétitions de manière consciente chaque fois sera beaucoup plus efficace et en plus vous sauvera du temps! Il est important de contrôler chaque...

Plus d'info
Kilimandjaro: Un exploit physique rempli d’émotions!
Jan21

Kilimandjaro: Un exploit physique rempli d’émotions!

Ça y est j’ai atteint le plus haut sommet d’Afrique!! Bien que ce n’était pas une option pour moi d’échouer, l’expérience fût plus difficile que je l’imaginais. C’était une épopée de 7 jours; 5 jours d’ascension et 2 jours de descente. Les premières journées furent très plaisantes et assez faciles pour moi. J’étais émerveillée par toutes ces beautés ahurissantes et l’environnement qui changeait sous mes yeux à mesure que nous prenions de l’altitude, de la forêt tropicale jusqu’au désert aride et aux glaciers miroitants. Le soleil brillait la plupart du temps et devenait de plus en plus fort en montant. Il faisait gris seulement lors de la traversée des nuages, un de mes moments préférés. Je me sentais tout à fait dans mon environnement, en symbiose avec la vie qui m’entourait. Physiquement, j’étais en parfaite forme, d’ailleurs nos porteurs et guides on beaucoup apprécié mes séances d’étirements, qui font une grande différence à la fin de chaque journée de marche! La 5e journée est la plus importante, celle où même après avoir marché plusieurs heures dans la journée nous devions nous lever à 23h30 et entamer la dernière ascension vers minuit pour arriver au sommet au lever du soleil. Je n’avais senti aucun effet de l’altitude jusque là, j’étais physiquement à 100% de ma forme, je n’avais donc aucune inquiétude sauf le fait que le soleil qui est très fort en altitude m’avait causé une petite insolation malgré le chapeau, la crème et les lunettes (et n’oublions pas qu’il fait froid, près de 0°C). Après le court repos dans nos tentes habituelles, emmitouflée dans mon sac de couchage pour garder ma chaleur, je sentais l’excitation monter alors que le départ approchait. Les effets de l’insolation semblaient disparus, je me préparais donc mentalement et émotionnellement, mes méditations et visualisations ayant contribué à une condition physique impeccable, un niveau d’énergie à tout casser et l’extrême plaisir que ce voyage m’apportait jusque là. Donc minuit sonna, nous finîmes notre thé et entamions la route très à pic de cette dernière et majeure partie de l’ascension. Nous étions sous un ciel parfaitement clair, les étoiles à perte de vue autour de la montagne étaient d’une beauté vaste et grandiose. Sept ou huit étoiles filantes ont croisé mon regard à mon plus grand plaisir. Je me sentais au-dessus de tout et une sensation de bonheur extrême m’envahissait, je profitais de ce moment à 100%, je dévorais chaque seconde qui passait… Puis au bout de 3 ou 4 heures de marche, l’altitude, hors de toute attente, a atteint mes cellules et j’ai commencé à me sentir extrêmement fatiguée, faible, étourdie et drainée comme si je n’avais...

Plus d'info
Trucs simples pour prévenir des maux alors que je pars pour le kilimandjaro ;)
Dec18

Trucs simples pour prévenir des maux alors que je pars pour le kilimandjaro ;)

Comment aider le corps à garder son équilibre et réduire le risque de récidive ou de nouvelles blessures? Nos habitudes de vie y jouent un rôle majeur. Je finalise mes préparatifs pour ma montée au Kilimandjaro qui s’en vient très bientôt! Je serai absente du 28 décembre au 27 janvier, c’est une grosse épopée que je prépare depuis plusieurs mois. Étant en période de recrutement de thérapeutes et entraîneurs, j’ai décidé d’attendre à mon retour pour faire grandir l’équipe de professionnels Bioluxia, donc vous n’aurez malheureusement plus accès à mes services durant cette période, mais je serai de retour bientôt et grandie, et vous pourrez suivre mes articles, photos et vidéos sur YouTube™. La bonne nouvelle pour vous c’est qu’il y a des trucs simples à respecter pour garder un bon équilibre et prévenir les maux et tensions quand on n’a pas accès à notre thérapeute pour une période donnée! D’abord, si vous commencez à ressentir un inconfort, une douleur, un point, un manque de mobilité ou une tension, il est important de réagir immédiatement. Adoptez le réflexe d’étirer la zone en question et ce, plusieurs fois dans la journée, massez-vous avec une crème rubéfiante ou de l’huile à la lavande, mettez-y de la chaleur le plus souvent possible (sac magique, bain chaud, sauna, etc.), et diminuez les tensions sur cette région du corps; soit en arrêtant un mouvement répétitif au travail ou ailleurs, ou en arrêtant ou allégeant la charge de l’entraînement de ce groupe de muscles, et ce pour quelques jours au besoin, en attendant que ça passe. Ceci est un protocole extrêmement efficace, il s’agit simplement de l’appliquer dès l’apparition d’une douleur, aussi minime soit-elle! Passons maintenant à la prévention générale… : Premièrement, comme vous l’avez vu dans un de mes articles précédents, boire de l’eau joue un rôle primordial au bon fonctionnement de notre corps, donc buvez vos 2 litres d’eau par jour. Ça assouplira vos muscles, aidera à l’élimination des toxines et par le fait même diminuera les tensions musculaires. Ensuite, bougez! L’exercice est un point essentiel à la santé mais aussi pour garder nos muscles souples en activant constamment la circulation sanguine à l’intérieur de ceux-ci. Pour ceux qui s’entraînent avec moi, continuez votre entraînement! Faites des exercices que vous connaissez bien et qui vous rendent confortable. N’essayez pas de nouveaux exercices ou mouvements si vous ne les connaissez pas, il est plus sûr d’être supervisé par un professionnel pour travailler les bons muscles de la bonne façon, vous éviterez ainsi beaucoup de blessures et/ou de troubles de posture. Après l’exercice, il y a bien sûr les étirements. Étirez-vous après chaque séance d’exercice, et...

Plus d'info